AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journal de Arthusen

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthusen
Frère
Frère
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Journal de Arthusen   Mar 27 Mai - 12:47

Taille: 1m70
Couleur des yeux: vert
Couleur des cheveux: blond
Signes particuliers: de nombreuses cicatrices (front et corps)
Métier: Templier Noir
Caractère: torturé

Tableau de Chasse: Quesado, Strom

Mes Enemis Guilde (-) ou Individus (+):
+ Pokorox, Mamba et Dark****
+ Vecter
+ Scar et Gaedus (deux necros très méchant)


Dernière édition par Arthusen le Mar 3 Juin - 18:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthusen
Frère
Frère
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Tortage   Ven 30 Mai - 0:47

Une vie misérable: Tortage

Cimmérien, il fut vendu comme esclave à l’âge de 10 ans à un marchant Stygien qui avait besoin de compléter son équipage. Il passa 3 longues années à bord de la Belledoche, une goélette de commerce réputée pour sa rapidité à se faufiler entre les pirates et à livrer son chargement à l’heure. Malheureusement un jour la chance tourna et le bateau fut éperonné, le capitaine termina écartelé et le marchant découpé en rondelles et rangé dans son coffre à la place de son butin. Les pirates de Bacharas étaient réputés pour leur cruauté et une partie de l’équipage fut purement et simplement jeté par dessus bord, seuls les plus robustes et les plus jeunes furent jeté en cale pour être vendu ou enrôlés de force.

Arthusen avait quelque chose d’étrange, qui empêchait quiconque de le dévisager très longtemps, quelque chose qui brulait dans ses yeux et qui faisait mal si on insistait. Tenter d’imposer son regard à cet enfant finissait toujours de la même manière et les plus sages esquivaient habilement. C’est sans doute cette particularité qui le sauva des esclavagistes et le capitaine des pirates, superstitieux ne voulu pas faire de mal à cet enfant étrange et l’abandonna à Tortage à la première escale.

Arthusen vécu comme un mendiant à Tortage, toujours à fouiner autour des tavernes et toujours en quête de petits boulot plus ou moins honnêtes. Les années passèrent et l’enfant devint un jeune homme aux yeux de braises, gentil mais toujours aussi terrifiant lorsqu’il regardait quelqu’un dans les yeux. Avec le temps et les épreuves, il avait appris à développer quelques dons comme celui de se nourrir de la vitalité des autres êtres vivants ou transférer de la vie d’un corps à un autre. Au début il le faisait sur des rats et autres reptiles puis rapidement il s’aperçu qu’il pouvait aussi le faire avec les êtres humains. Cela ne l’amusait pas mais il éprouvait une telle jouissance lorsque qu’une vie finissait entre ses mains que son caractère changea. Il était capable de donner sa bourse à une mendiante et dans la seconde qui suivait, d’égorger son voisin de table pour un verre de bière renversé.

Il se ne se voyait aucun avenir à Tortage, la survie lui plaisait et n’avait aucune envie d’aller voir ailleurs, jusqu’au soir ou il rencontra cette femme au Chien Pinté. Une simple serveuse, qui avait réussi à le regarder sans baisser la tête alors qu’il hésitait lors de sa commande, d’abord troublé, son cœur s’était alors emballé. Il n’avait jamais vécu cette sensation de soumission et de résistance. Il se mit à fréquenter cette Tina de plus en plus souvent et cette dernière Membre de la résistance et bien plus qu’une simple serveuse profita du guerrier et le fit travailler du mieux qu’il pouvait dans un seul but … libérer Tortage.

Des Gardes, des Pictes, puis Quesado et enfin Strom firent briller les yeux d’Arthusen lors de chaque coup final, lorsque la lame s’enfonce pour ne plus ressortir. Arthusen avait pris gout au sang et il savait maintenant que sa destinée serait liée pour toujours à ce fragile équilibre entre sa vitalité et celle qu’il absorbait lors de ses combats.

Une fois Strom éliminé, Tina savait qu’Arthusen ne servirait plus à rien à Tortage et qu’il pourrait faire bien plus pour le Roi Conan en d’autres lieux. Elle lui fit prendre contact avec Pesmerine, afin de l’aider à trouver son chemin. Cette dernière décela rapidement les origines d’Arthusen et son lien avec les Tuataras, mais n’en dit mot à personne et préférait le laisser découvrir par lui même. Elle se contenta de le signer au milieu du front et de le diriger vers sa terre d’origine … la Cimmérie. « Rentre à Connall, Arthusen et là-bas tu trouveras ce que tu cherches ». Tina avait acquiescé, il ne discuta donc pas et pris le premier bateau vers le continent.

Seuls les yeux de Tina résisteraient pour toujours aux braises d’Arthusen, mais il ne lui dirait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthusen
Frère
Frère
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Retour aux sources   Mer 11 Juin - 19:19

Retour aux sources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de Arthusen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Arthusen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Existe-t-il un journal des logs ?
» Nuvi 1490T - Recupération des données du journal de trajet dans Mapsource
» Enregistrer puis reproduire journal de trajet Nüvi 465T camions
» cahier journal
» Effacer le journal actif du Navigator V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Exploits {Section RP} :: Journal de bord des Tuataras-
Sauter vers: